FrenchEnglish

L'Artiste

Démarche artistique

Après des études d’Arts Plastiques à la Sorbonne (Paris) et la fréquentation de 2 ateliers durant 2 ans en région parisienne, je peins seule au sein de mon propre atelier depuis 2011. C’est tout naturellement que je me suis dirigée vers le portrait car l’âme humaine m’aimante.

 

Pour peindre, je me retranche dans ma grotte. Un atelier est pour moi forcément souterrain, je laisse mon inconscient s’exprimer au sein de ma peinture.

Je travaille toujours à partir d’une émotion récente, fraiche pour créer mes compositions. Mes portraits sont, soit réalisés très rapidement à partir de fonds aléatoires, soit l’objet d’un long cheminement. Je ne fais pas de croquis et trace les grandes lignes de mes portraits, de femmes presque exclusivement, au pinceau.

Quand je peins, je suis tout entière dans ma peinture. Je mène un combat avec la toile et les couleurs. Tous les tubes sont ouverts, ou presque. Tous les possibles sont sur la table. Lorsque le visage de mes personnages apparaît, il faut que je fasse sa connaissance, qu’il se révèle. Il faut accepter d’être surpris par ses propres créations. Laisser entrer l’imprévisible. Ce qui dérange parfois. L’étrange.

 

Je commence toujours par les yeux car j’ai besoin de saisir l’âme de mon sujet qui va m’accompagner tout au long de la construction de la toile. Ce sont les yeux du personnage qui vont me guider et me raconter son histoire.

 

Mes personnages s’interrogent et interrogent. Ils révèlent leurs inquiétudes mais aussi leurs forces et gardent tout leur mystère.

 

Je travaille beaucoup sur la présence et la couleur. Je me définis comme une portraitiste coloriste.

Medium de prédilection : Peinture acrylique

 

Membre de la Société Académique-Arts Sciences-Lettres

Membre de la Maison des Artistes N°36802
Artiste Auteur – SIRET : 88093383300019

Art4You
Art4YouGalerie d'Art
Lire plus
« Muriel Ho, artiste portraitiste où la force des couleurs et des expression enlève le voile de l’illusion pour retrouver une vérité d’âme »

Muriel Ho Trong

« Je commence toujours par les yeux car j’ai besoin de saisir l’âme de mon sujet... »

Formations

Universitaire : Arts Plastiques UFR04 Paris Sorbonne Arts et Cinéma 2009-2010.

 

En atelier : Elève de Franck Mugnié, Artiste Peintre, en 2009 puis élève de Christiane Kesselmark en 2010 en région parisienne.

 

Langues : Français/Anglais

Événements remarquables

Participation en Janvier 2010 au Musée du Grand Palais à l’œuvre de Christian Boltanski « Les archives du cœur ».

 

Septembre 2022 : Médaille de Bronze décernée par lAcadémie Arts Sciences et Lettres pour l’ensemble de mon travail

La presse

Reportage : FR3 Normandie diffusé le 10 mars 2021 dans le cadre de l’exposition « Femmes » Galerie Villa Havraise (Le Havre)

Villa Havraise
Villa HavraiseGalerie d'Art
Lire plus
« Les portraits de Muriel Ho Paintings sont emplis d’une vigueur incroyable.
De ces femmes plongées dans leurs pensées, et leurs réflexions se dégagent une force de caractère sincère.
Muriel Ho travaille avec une rapidité d’exécution que l’on ressent et qui se perçoit dans ses fonds de toiles.
Visages cernés, aplats de couleurs vives, ses inspirations sont multiples et très fauves.
Muriel Ho cherche à atteindre l’âme, et retranscrire cette profondeur le plus rapidement possible. Ainsi, elle exclut tout travail préparatoire. Elle commence par composer les yeux de manière à capter cette âme.
Seule la sincérité doit s’exprimer.
Force de caractère, force de couleurs, un beau talent à suivre »

Distinctions

Septembre 2022 : Médaille de Bronze décernée par l’Académie Arts Sciences et Lettres 

 

Juillet 2021 : Prix d’excellence du Portrait au Salon d’Arts Plastiques de La Rochelle 2021

 

Octobre 2020 : Prix du Jury au Salon International de La Rochelle pour mon œuvre « Les Messagères »

Expositions

Retrouvez toutes mes expositions sur la page Actualités !

« Je peins pour raconter avec mes mains les histoires qui courent dans ma tête »

«Muriel Ho : Une dynastie de femmes hautes en couleurs»

C’est une grande famille que l’œuvre de Muriel Ho. Une dynastie de femmes fortes et libres dont elle peint les portraits depuis 2011, et parmi lesquels on peut reconnaître ceux d’icônes comme Simone Veil, Frida Kahlo, Marie-Antoinette ou encore Amy Winehouse et Brigitte Bardot. D’autres sont issus de son imagination. Chaque trait de pinceau est alors l’occasion pour cette artiste portraitiste de les découvrir, de les voir émerger de la toile blanche et exister peu à peu. Ajoutant à la peinture du collage ou du cerne relief pour leur donner encore plus de présence et d’épaisseur. Une naissance qui commence par les yeux, organes de l’âme par lesquels elle entre en communion avec son personnage et en cerne la personnalité.

 

Fictives ou réelles, toutes nous toisent d’un regard plein de fierté et de résolution. Celle d’un monde à réenchanter et dans lequel elles comptent bien avoir une place et un rôle de choix.

 

C’est donc un féminisme coloré que nous propose au fil de ses tableaux Muriel Ho. Un éloge de la Femme qui ne connait pas les frontières ni le temps où elle convoque des figures du présent comme du passé, de l’ici comme de l’ailleurs dans une esthétique où l’on reconnaît l’influence de Klimt, mais également de Schiele, de Manet, des périodes bleues et roses de Picasso, de Matisse ou encore de Frida Kahlo. Tous ces artistes qui surent faire du portrait pictural non plus un simple exercice académique, mais une véritable exploration de l’âme humaine.

 

Au gré de ses toiles, Muriel Ho nous raconte alors une histoire de famille, celle des sœurs jumelles Cynthia et la Fille aux bigoudis, et de leurs sœurs, cousines, tantes, mères, grand-mères, arrière-grand-mères Little Nina, Mademoiselle Chang, Camille, Amanda ou Miss A. Une famille d’élection bien-sûr. Celle d’une féminité combattante et résolue à en découdre avec les limites du monde.

 

Bertrand Naivin (Critique d’Art)

Médaille de Bronze
ARTS-SCIENCES-LETTRES

La Société académique ARTS-SCIENCES-LETTRES, qui a pour vocation de reconnaître et de promouvoir les femmes et les hommes qui par leur talent et leur travail participent au rayonnement de la culture dans les domaines artistiques, littéraires et scientifiques, m’a décernée la Médaille de Bronze pour l’ensemble de mon travail au cours d’une cérémonie solennelle qui a eu lieu le 16 octobre 2022 dans le salon Opéra de l’Hôtel Intercontinental de Paris le Grand. 

Tableaux

Actualités

Contact